Modalités de fonctionnement du SSIAD

Modalités de fonctionnement du Service de Soins Infirmiers À Domicile

L’admission dans le Service de Soins Infirmiers À Domicile se fait après vérification de la compétence d’intervention du service.

Lors de sa première visite, l’infirmier coordinateur évalue les besoins en soins du patient, de son environnement et de son niveau d’autonomie. Cette évaluation lui permet ensuite d’élaborer le plan de soins infirmiers qui comporte les objectifs de l’intervention, la nature des soins à réaliser et l’observation de la prescription médicale.

A l’occasion de cette visite, l’infirmier coordinateur peut constater la nécessité de mettre en place des aides techniques (lit médicalisé, lève-personne…). Il l’explique dans ce cas au patient et/ou à l’aidant familial, prend éventuellement contact avec le médecin traitant pour la prescription du matériel, et peut donner les coordonnées de fournisseurs de matériels.

L’infirmier coordinateur se met en relation avec le médecin traitant et, selon les cas avec le service dans lequel la personne prise en charge était hospitalisée, pour connaître les traitements médicaux, et les antécédents.

Un dossier de suivi de soins reste à domicile dans lequel le personnel (infirmiers, aides-soignants, aides médico-psychologiques) note les soins effectués et les transmissions ciblées. Ce dossier est à la disposition des autres intervenants (médecins, kinésithérapeute, pédicure) qui ont une fiche à leur disposition pour y noter leurs remarques.

Des réunions périodiques du personnel et des évaluations régulières des patients par l’infirmier(ère) coordinateur (trice) permettent d’adapter les actions du service.

Le dossier administratif – Le dossier de soins

Il est demandé à la personne prise en charge une copie de l’attestation de sa carte vitale, et de la prescription médicale.

Pour assurer une bonne prise en charge et transmettre les informations nécessaires à l’administration, des renseignements sont demandés, notamment les coordonnées du ou des référents familiaux, les habitudes de vie…

Un questionnaire médical est transmis au médecin traitant pour connaître les traitements médicaux et les antécédents. Ces éléments sont ensuite classés dans le dossier administratif et dans le dossier de soins. Ce dernier est protégé par le secret médical.

Les documents remis

L’intervention du SSIAD fait l’objet d’un contrat de prise en charge entre le service et le patient ou son représentant légal. Les modalités de fonctionnement, les droits et devoirs du patient sont définis dans le règlement de fonctionnement remis au patient avec le livret d’accueil.